Cet ouvrage présente les travaux du groupe d’experts réunis par l’Inserm dans le cadre de la procédure d’expertise collective pour répondre à la demande de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) concernant les déficiences intellectuelles.

Ce travail s’appuie essentiellement sur les données issues de la littérature scientifique disponible lors du dernier trimestre 2014. Près de 2 500 documents ont été rassemblés à partir de l’interrogation de différentes bases de données (Medline, Web of science, Psychinfo, Scopus et Pascal).

Expertise collective 2016 "Déficiences intellectuelles"

La « déficience intellectuelle » est définie par un déficit de l’intelligence et des limitations du fonctionnement adaptatif apparaissant avant l’âge adulte. La situation de handicap qui peut en résulter ne dépend pas seulement de la présence de la déficience intellectuelle, mais également de facteurs environnementaux ne favorisant pas la pleine participation de la personne à la communauté et son insertion totale dans la société.

La déficience intellectuelle est fréquente puisqu’ environ 1 à 2 % de la population sont concernés.

L’explosion récente des connaissances, tant sur les causes des déficiences intellectuelles que sur les processus cognitifs et adaptatifs sous-jacents, permet de mieux appréhender le fonctionnement des personnes avec déficience intellectuelle ; de nouvelles stratégies d’apprentissages, d’accompagnement et de soutien, mieux adaptées, sont proposées. Toutefois, ces connaissances restent insuffisamment partagées et mises au service des personnes.

Sollicitée par la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA), cette expertise collective fait le bilan des connaissances actuelles dans trois champs : Définitions, repérage et diagnostic ; Apprentissages, développement et compétences des personnes avec une déficience intellectuelle ; Accompagnement tout au long de la vie. Le groupe d’experts propose également de nombreuses recommandations d’actions et de recherche.