L’Inserm en un coup d’œil

Créé en 1964, l’Inserm est un établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la double tutelle du ministère de la Santé et du ministère de la Recherche. Dédié à la recherche biologique, médicale et à la santé humaine, il se positionne sur l’ensemble du parcours allant du laboratoire de recherche au lit du patient. Sur la scène internationale, il est le partenaire des plus grandes institutions engagées dans les défis et progrès scientifiques de ces domaines.

Voir description détaillée.

Organisation de l’Institut

  • Président-directeur général : Gilles Bloch
  • Directeur général délégué Stratégie : Thomas Lombès
  • Directeur général délégué Administration : Damien Rousset
  • 12 délégation régionales
  • 9 instituts thématiques

Production scientifique : les publications

Plus de 13976 publication scientifique en 2021, soit :

  • 16 % de la production française, tous domaine de recherche confondus
  • 42 % des publications dans le domaine biologique et médical

Valorisation

Plus de 2 100 familles de brevets actives en 2021. L’Inserm est :

  • 3e déposant européen dans le secteur pharmaceutique
  • 2e dans la catégorie biotechnologie
  • 8e déposant français, toutes organisations et secteurs confondus

L’Inserm dans le monde

  • 2 unités mixtes internationales
  • 3 laboratoires étrangers intégrés dans un programme de coordination thématique
  • 22 laboratoires étrangers intégrés dans un projet ou un réseau de recherche international

L’Inserm en France

  • 256 unités de recherche
  • 45 unités de service
  • 35 centres d’investigation clinique

Nos lauréats Nobel et Lasker

Prix Nobel

  • Jean Dausset (1980)
  • Françoise Barré-Sinoussi (2008)

Prix Lasker

  • Étienne-Émile Baulieu (1989)
  • Pierre Chambon (2004)
  • Alim-Louis Benabid (2014)

Effectifs

  • 5 077 fonctionnaires, dont :
    • 2 174 chercheurs
    • 2 903 ingénieurs et techniciens
  • 3 325 contractuels et vacataires
  • 5 890 enseignant-chercheurs et enseignants-hospitaliers

Budget 2021

1 161 M€ (subvention d’Etat : 60 % / ressources externes : 40 %)

Pour en savoir plus sur l’Inserm