L’Inserm dans le Grand Ouest

L’Inserm dans le Grand Ouest administre 25 unités mixtes de recherche (UMR), 4 centres d’investigation clinique (CIC) implantés auprès des CHU régionaux, ainsi que 2 unités de service. Ces 31 formations de recherche sont situées dans les Pays de la Loire (Nantes et Angers), en Bretagne (Rennes et Brest) et en Centre-Val de Loire (Tours).

Ce sont ainsi 2 000 personnes qui œuvrent au quotidien pour votre santé dans des domaines tels que les maladies liées au vieillissement, le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’obésité, les maladies inflammatoires et de l’immunité, ainsi que les technologies pour la santé.

Coordonnées

Délégation régionale Inserm Grand Ouest
63, quai Magellan
CS 32116
44021 Nantes cedex 1
Tél. +33 2 40 35 06 69
qe-anagrf@vafrez.se
La délégation est sur Facebook et Twitter.

Le délégué régional


Le délégué régional, Frédéric Delaleu, représente le président-directeur général de l’Inserm et l’Institut dans sa circonscription et à l’égard de l’ensemble des partenaires régionaux, tant publics que privés. Après des études d’histoire à la Sorbonne, il a travaillé en cabinet puis a fait du journalisme avant d’intégrer le ministère de l’Économie. Il a ensuite toujours occupé des fonctions de management public, à la Direction générale de la comptabilité publique (actuelle DGFIP), à la Direction générale des impôts (actuelle DGFIP), au CNRS ou encore au sein de l’Administration pénitentiaire, avant d’intégrer l’Inserm.

Responsable de l’administration déconcentrée régionale depuis le 3 avril 2018, Frédéric Delaleu dispose de l’ensemble des moyens administratifs et techniques d’intérêt général au profit de toutes les structures de recherche et de tous les personnels relevant de l’Inserm. Il dispose par ailleurs d’une mission d’information générale vis-à-vis de l’administration centrale et des structures de recherche dont il a la charge, et d’une mission de conseil vis-à-vis de ces structures.

« La délégation régionale Grand Ouest de l’Inserm, la plus récente de l’Institut, se développe sur 5 sites, que sont Nantes, Rennes, Tours, Brest et Angers. Ses structures couvrent tout le continuum de la recherche biomédicale. Par ailleurs, son partenariat très riche (universités, établissements publics à caractère scientifique et technologique, CHU, collectivités territoriales, entreprises) s’inscrit dans la dynamique nationale et internationale avec un I‑site labellisé à Nantes, des Labex et plusieurs laboratoires internationaux. Elle constitue désormais une force de l’Inserm. » Frédéric Delaleu, délégué régional

Actualités de la délégation

Partenariats de recherche dans le Grand Ouest

Dans le Grand Ouest, l’Inserm est un établissement incontournable des partenariats régionaux dans le domaine de la recherche en santé. Membre fondateur de Nantes Université, il contribue à la réflexion de ce nouvel établissement public expérimental sur deux axes : la santé du futur et l’ingénierie du futur. L’Institut partage en outre la tutelle des CIC de la région avec les CHU locaux. Il participe enfin à de nombreux groupements d’intérêt scientifiques (GIS) et projets européens développés dans le Grand Ouest.

Universités

Toutes les unités de la délégation régionale Grand Ouest sont mixtes avec les universités locales. Ces collaborations étroites permettent la mise en commun des moyens humains, financiers et technologiques nécessaires à l’avancée des connaissances. Au niveau international, les structures Inserm dans le Grand Ouest accueillent des étudiants, post-doctorants et chercheurs d’universités étrangères.

  • Nantes Université (8 unités de recherche, 1 CIC, 1 unité de service)
  • Université d’Angers (4 unités de recherche)
  • Université de Rennes 1 (6 unités de recherche, 1 CIC, 1 unité de service)
  • Université de Bretagne occidentale (3 unités de recherche, 1 CIC)
  • Université de Tours (4 unités de recherche, 1 CIC)

Hôpitaux et centres de lutte contre le cancer

De nombreuses unités Inserm du Grand Ouest sont hébergées au sein même des CHU et des centres régionaux de lutte contre le cancer (CRLCC). La présence de personnels hospitaliers et les collaborations avec les services cliniques via les CIC (à Brest, Nantes, Rennes et Tours) renforcent les liens avec le domaine hospitalier. 

  • CHU de Nantes
  • CHU de Rennes
  • CHU d’Angers
  • CHRU de Tours
  • CHU de Brest
  • Institut de cancérologie de l’Ouest (ICO) à Nantes et Angers
  • Centre Eugène-Marquis à Rennes

Organismes de recherche

L’Inserm dans le Grand Ouest travaille en partenariat avec les autres organismes de recherche. Les unités mixtes de recherche et les nombreuses collaborations scientifiques inter-organismes en sont la preuve. Ces collaborations se poursuivent au niveau des politiques nationale et régionale, pour instaurer un dialogue, renforcer les liens avec l’enseignement supérieur… 

Les principaux organismes partenaires sont :

  • Centre national de la recherche scientifique (CNRS)
  • Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE)
  • Établissement français du sang (EFS)
  • Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (Inria)
  • Institut Mines-Télécom Atlantique (IMTA)
  • École nationale vétérinaire, agroalimentaire et de l’alimentation Nantes-Atlantique (Oniris)

La délégation régionale développe aussi d’autres partenariats de recherche avec :

  • Biogenouest (réseau de plateformes technologiques en sciences du vivant et de l’environnement)
  • Cancéropole Grand Ouest
  • Fondation Centaure (réseau de recherche en transplantation)

Collectivités territoriales

L’Inserm dans le Grand Ouest entretient des relations privilégiées avec les régions Pays de la Loire, Centre-Val de Loire et Bretagne, mais aussi avec les municipalités et les conseils généraux. Ces relations sont souvent concrétisées par des conventions-cadres de coopération régionale qui déclinent, sous forme d’objectifs, les axes de partenariat que l’Inserm et une région souhaitent développer :

  • Soutien à des projets ayant un fort potentiel structurant aux niveaux local et régional
  • Mise en commun des moyens adaptés permettant de développer la recherche biologique, médicale et en santé (soutien en faveur des jeunes chercheurs, des nouveaux chercheurs arrivant dans la région)
  • Soutien aux bourses doctorales et aux bourses post-doctorales
  • Appels à projets de recherche transversaux
  • Co-financement de gros équipements et d’opérations immobilières
  • Valorisation et diffusion des connaissances et de la culture scientifique

L’Inserm dans le Grand Ouest bénéficie du soutien des collectivités, notamment dans le cadre du contrat de plan État-région (CPER) :

  • Conseil régional de Bretagne
  • Conseil régional de Centre-Val de Loire
  • Conseil régional du Pays de la Loire
  • Communauté d’agglomération de Nantes
  • Communauté d’agglomération d’Angers
  • Communauté d’agglomération de Rennes
  • Communauté d’agglomération de Tours
  • Communauté d’agglomération de Brest

Valorisation

La valorisation et le transfert des résultats de la recherche font partie des missions fondamentales de l’Inserm pour œuvrer à l’amélioration de la santé par la mise au point de nouvelles approches diagnostiques et thérapeutiques. C’est pourquoi la délégation Grand Ouest collabore majoritairement avec la société d’accélération du transfert de technologies (SATT) Ouest Valorisation pour créer des start-up afin de valoriser des innovations scientifiques.

GoLiver Therapeutics, fondée en 2017, a ainsi pour objectif de développer, à partir de cellules souches pluripotentes, un biomédicament destiné à traiter les cas d’insuffisance hépatique sévères. À l’heure actuelle, seule une greffe de foie permet de les soigner. Ce projet a également été lauréat de l’appel à projet Plan de relance pour l’industrie – Secteurs stratégiques mis en place par le gouvernement.

Culture scientifique

L’Inserm dans le Grand Ouest est un acteur majeur au service de la santé des citoyens. Il communique régulièrement avec des publics variés, par des événements récurrents (Fête de la science, Semaine du cerveau, InScience) ou plus ponctuels (expositions, interventions dans les établissements scolaires et universitaires, Café Santé…). Pour cela, il s’appuie sur les centres de culture scientifique et technique :

  • Terre des sciences à Angers
  • Océanopolis à Brest
  • Centre sciences à Orléans et Tours
  • Espace des sciences à Rennes

L’Inserm dans le Grand Ouest est également partenaire des structures suivantes :

  • Muséum d’Histoire naturelle de Nantes
  • Cercle SFER
  • Réseaux des bibliothèques et médiathèques des régions Pays de La Loire, Bretagne et Centre-Val de Loire
  • Labo des savoirs
  • Petits débrouillards Grand Ouest
  • Le Zoom – musée de Laval