L’Inserm en Occitanie Pyrénées

En Occitanie Pyrénées, l’Inserm administre 7 unités mixtes de recherche, 1 équipe de recherche labellisée, 1 centre d’investigation clinique et 2 unités mixtes de service, tous situés à Toulouse. Près de 1 200 personnes (hors doctorants et post-doctorants), dont 560 agents Inserm titulaires et contractuels, travaillent dans ces structures. Au total, elles appartiennent à une communauté scientifique des sciences de la vie et de la santé qui compte environ 4 000 personnes.

Ces structures sous tutelle Inserm dépendent de 5 instituts thématiques : Immunologie, inflammation, infectiologie et microbiologie ; Physiopathologie, métabolisme, nutrition ; Technologies pour la santé ; Cancer ; et Santé publique.

Coordonnées

Délégation régionale Inserm Occitanie Pyrénées
CHU de Purpan
BP 3048
31024 Toulouse cedex 03
Tél. +33 5 62 74 83 50
pbzzhavpngvba.gbhybhfr@vafrez.se
La délégation est sur LinkedIn et Twitter.

Le délégué régional


Titulaire d’une maîtrise de sciences économiques, Jacques Cavaillé devient, en 1985, inspecteur du Trésor public. Il travaille alors 5 ans à Paris puis en région Provence-Alpes-Côte d’Azur dans un centre de formation où il enseigne le droit financier et l’analyse financière. Il intègre ensuite le CNRS, où il travaille pendant plus de 15 ans dans différentes délégations du sud de la France, en qualité notamment de chef des services financiers et comptables. En 2012, il est nommé délégué régional de l’Inserm Languedoc-Roussillon, aujourd’hui rebaptisé Inserm Occitanie Méditerranée. Depuis 2020, il est également à la tête de la délégation Inserm Occitanie Pyrénées. Il est secondé dans ses fonctions par Hélène Calmes, nommée adjointe. Il assure ainsi la direction des deux délégations Inserm de la région Occitanie.

« En Occitanie Pyrénées et en Occitanie Méditerranée, les laboratoires labellisés par l’Inserm couvrent l’ensemble des champs disciplinaires de la recherche médicale. Nous avons la chance d’être implantés dans une région engagée qui soutient pleinement nos activités. La proximité avec des centres hospitaliers universitaires de renom, tels que Montpellier et Toulouse, est un réel atout pour notre communauté scientifique, de même que la grande diversité de partenaires : universités, organismes de recherche ou autres. Nos laboratoires travaillent pour faire progresser la recherche en santé. Ils entretiennent pour cela de nombreux échanges avec les femmes et les hommes, chercheurs et enseignants-chercheurs d’autres établissements et organismes, mais également avec les médecins au plus proche du lit du patient. » Jacques Cavaillé, délégué régional

Actualités de la délégation

Partenariats de recherche en Occitanie Pyrénées

À Toulouse, les établissements partenaires de l’Inserm sous contrats quinquennaux (2021–2025) sont l’Université Toulouse III Paul-Sabatier, le CNRS, le CHU de Toulouse, INRAE, l’Établissement français du sang et l’École nationale vétérinaire de Toulouse.

Universités

Les universités partenaires :

  • Université Toulouse III Paul-Sabatier
  • Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées (UFTMiP)

Le partenaire privilégié de l’Inserm en Occitanie Pyrénées est l’Université Toulouse III Paul-Sabatier, avec laquelle la délégation régionale partage le pilotage et la gestion des unités mixtes de recherche depuis 2013. La convention de mixité désigne l’Inserm et sa filiale Inserm Transfert comme mandataire unique de gestion et de valorisation pour les unités mixtes de recherche et de service. Deux unités font l’objet de conventions particulières puisqu’elles font intervenir d’autres établissements tutelles : l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE), pour l’Institut de recherche en santé digestive (IRSD) ; et l’Établissement français du sang (EFS), pour Restore.

L’Inserm est personnalité extérieure au conseil académique et à la commission de la recherche. Il figure également en tant que membre extérieur au conseil de la Faculté de médecine de Purpan. Ce dernier réunit des représentants des personnels, des étudiants, des chercheurs, des enseignants-chercheurs et des usagers. Il diffuse des informations sur les enseignements de la médecine et la recherche médicale menée au sein des facultés, ainsi que sur les politiques de site comme par exemple la volonté de poursuivre les réflexions autour d’une fusion des 4 facultés de santé (médecine Purpan, médecine Rangueil, odontologie et pharmacie).

L’Inserm en Occitanie Pyrénées est également partenaire de l’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées (UFTMiP), qui comprend 24 établissements. Il figure ainsi comme invité permanent au conseil d’administration et au conseil académique. En alternance avec l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et INRAE, l’Inserm est également invité au conseil des membres.

À travers le département des relations européennes et internationales de l’UFTMiP, l’Inserm a connaissance des actions que l’université mène et des stratégies qu’elle envisage envers d’autres pays, en particulier la Chine, les États-Unis, le Canada, le Brésil, le Mexique… La délégation Occitanie Pyrénées informe de la place qu’occupe l’Inserm sur le plan international.

L’Inserm en Occitanie Pyrénées participe aussi à l’activité du département recherche, doctorat et valorisation, qui réunit les représentants scientifiques des universités toulousaines, des grandes écoles et des organismes de recherche présents à Toulouse. Cette instance a pour mission de coordonner la politique de site entre les différents établissements et les organismes de recherche, en établissant une stratégie scientifique de site afin de favoriser la visibilité et l’attractivité de l’UFTMiP à l’international. L’Inserm a ainsi contribué à définir l’axe « Santé : guérir et vieillir en bonne santé ». Il a aussi alimenté les réflexions sur la coordination d’axes interdisciplinaires et sur leur animation.

Ce département discute aussi la politique de site des écoles doctorales et la mise en place coordonnée de la signature unique des publications. Il a également accompagné les porteurs de projets d’écoles universitaires de recherche, telles que CARE (Cancer Aging and REjuvenation), portée par Philippe Valet à l’Institut des maladies métaboliques et cardiovasculaires et Bruno Ségui du Centre de recherche en cancérologie de Toulouse, avec le soutien de l’Inserm.

Hôpitaux

L’Inserm est membre du Comité pour la recherche biomédicale et en santé publique du CHU de Toulouse et y désigne le tiers des participants. Même si le projet Inspire, qui portait sur le vieillissement en bonne santé, n’a pas été retenu lors de l’appel à projets IHU, la région Occitanie s’y est engagée par un investissement immobilier et par un soutien aux demandes d’équipements scientifiques et par la mise en place de cohortes humaines et animales.

Organismes de recherche

En 2016, la création de l’Institut de recherche en santé digestive (IRSD) a permis de nouer de nouveaux partenariats sur le site toulousain avec l’École nationale vétérinaire de Toulouse et INRAE.
L’Inserm, en tant que personnalité extérieure nommée, est représenté au conseil de centre d’INRAE. Cette instance consultative a vocation à traiter à la fois des questions de sciences et de gestion, et plus globalement de l’organisation de la vie collective de site d’INRAE.

Les organismes partenaires :

  • Centre national de la recherche scientifique (CNRS)
  • Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE)
  • École nationale vétérinaire de Toulouse (ENVT)
  • Établissement français du sang (EFS)

Valorisation

En Occitanie Pyrénées, l’Inserm, par le biais de sa filiale Inserm Transfert et de la SATT Toulouse Tech Transfer, accompagne les unités de recherche dans les démarches de valorisation de leurs travaux. En novembre 2017, les 3 structures ont signé un accord de partenariat pour le financement des projets de maturation à Toulouse.

Culture scientifique

Le service communication de l’Inserm en Occitanie Pyrénées est impliqué dans l’organisation d’évènements de culture scientifique incontournables à Toulouse et dont l’Inserm est partenaire, comme la Nuit européenne des chercheurs, la Fête de la science, Futurapolis planète et la Semaine du cerveau. La délégation régionale porte un cycle de cafés-débats avec l’université Toulouse III Paul-Sabatier intitulé Science&Santé dans le cadre des rencontres Exploreur coordonnées par l’UFTMiP au café du Quai des savoirs. Des portes ouvertes des laboratoires à destination des établissements scolaires ont lieu deux fois par an dans le cadre de l’opération Destination Labo et de la Fête de la science. L’Inserm en Occitanie Pyrénées est par ailleurs membre du comité éditorial du média Exploreur de l’UFTMiP.

Les différents partenaires :

  • Science Animation Occitanie
  • Les Chemins buissonniers
  • UFTMiP
  • Quai des savoirs
  • Museum de Toulouse
  • Carrefour des sciences et des arts
  • hebdomadaire Le Point

Associations de patients

En Occitanie Pyrénées, les laboratoires accueillent des associations de patients et de proches des patients à l’occasion de journées particulières, comme la Journée ARSEP (Fondation pour la recherche sur la sclérose en plaques), où les équipes de l’Institut toulousain des maladies infectieuses et inflammatoires (Infinity) se mobilisent pour partager et échanger autour des avancées scientifiques et de soins récentes sur cette pathologie. De même, chaque année, pendant la Semaine du cerveau, un moment dédié aux personnes atteintes est organisé en collaboration avec France Alzheimer.