L’École de l’Inserm Liliane Bettencourt

L’École de l’Inserm Liliane Bettencourt propose une formation précoce à la recherche aux étudiants en 2e année de médecine, de pharmacie ou d’odontologie. L’objectif est de permettre aux jeunes médecins et pharmaciens de participer, puis de diriger une activité de recherche clinique et/ou fondamentale, dès l’internat et durant le clinicat.

L’École propose à ses étudiants une expérience de la recherche précoce et approfondie, s’appuyant sur une formation interdisciplinaire dans les sciences exactes. Convaincue de la valeur du programme, la Fondation Bettencourt Schueller est partenaire de l’Inserm sur ce projet.

Un double cursus en 2 étapes

L’École de l’Inserm permet aux étudiants de réaliser un double cursus à partir la 2e année de leur formation médicale. La formation comporte 2 étapes. 

La première est l’acquisition d’un Master Recherche en 3 ans. Le Master (M2) est obtenu avant le 2e cycle clinique et professionnel. La préparation du Master implique une interruption du cursus clinique pendant une année. Elle intervient après une formation théorique ciblée de 14 jours (1re « année » de l’École) et 6 mois d’initiation en laboratoire de recherche (2e année de l’École).

La deuxième étape est l’acquisition d’un Doctorat en sciences. Celui-ci peut être préparé dans la continuité du Master ou pendant la période de l’internat.

Voir les détails du cursus (plus bas sur cette page)

L’engagement de la Fondation Bettencourt Schueller

Fondée en 2003, l’École de l’Inserm a été renommée « École de l’Inserm Liliane Bettencourt » en 2007. La Fondation Bettencourt Schueller finance certaines gratifications de stages, les activités scientifiques ou de recherche des étudiants et les contrats de jonction entre la thèse et l’internat pour le parcours « thèse précoce ». Ce soutien s’inscrit dans les actions du mécénat scientifique de la Fondation qui visent à accélérer le processus d’innovation et à lier indissociablement recherche et formation.

Convaincue de la valeur du programme de l’École, la Fondation Bettencourt Schueller a décidé en 2015 de renouveler son engagement pour dix nouvelles promotions, soit un financement jusqu’en 2034. Cet engagement exceptionnel qui s’inscrit dans la durée permettra d’améliorer encore le fonctionnement de l’École, de favoriser la diffusion des programmes de double formation médecine / pharmacie-sciences en France et de faciliter le début de carrière hospitalo-universitaire des doubles diplômés.

Le cursus

La formation proposée par l’École de l’Inserm Liliane Bettencourt s’inscrit dans un double cursus comportant deux étapes : l’obtention d’un Master 2 Recherche avant la 4e année d’études, puis celle d’une thèse de sciences avant ou pendant l’internat.

1re année : formation théorique

Les candidats admis suivent une formation de 14 jours en début d’année civile (« l’École de février »). Elle inclut 66 heures de cours théoriques en : 

  • chimie,
  • physique,
  • mathématiques,
  • biologie,
  • analyse d’articles scientifiques 

À cela s’ajoute 24 heures d’échanges avec les enseignants et 6 conférences scientifiques présentées par des chercheurs de renommée internationale. 

Le but des enseignements est de montrer comment l’outil scientifique permet d’interpréter des phénomènes complexes en biologie et en médecine et, dans ce dernier cas, de proposer des stratégies thérapeutiques.

La validation d’une unité d’enseignement (UE) de Master 1 au choix est obligatoire au cours de cette année.

2e année : formation en laboratoire

Les étudiants admis en 2e année de l’École (par voie de concours) réalisent un stage de 6 mois (ou 2 fois 3 mois) d’initiation à la recherche à temps plein. Ces stages donnent lieu à des rapports de travail et à des évaluations par les responsables de l’encadrement.

Pour l’inscription en Master 2, la validation d’une seconde UE de Master 1 est requise. Le choix de l’UE doit tenir compte d’éventuels prérequis du Master 2. Les étudiants n’obtiennent pas de diplôme de Master 1, mais une équivalence qui leur permet de s’inscrire en Master 2 Recherche.

Exemple de validation type pour l’inscription en M2 

6 ECTSvalidation des 2 semaines de l’École de février et de la réussite au concours d’admission de juin
18 ECTSvalidation d’unités d’enseignement de Master 1 au choix, y compris en dehors de son université
36 ECTSvalidation des 6 mois du stage de recherche de DFGSM3 (6 x 6 ECTS)
Les universités ont la responsabilité de l’évaluation des ECTS requis pour l’inscription en Master 2. La proposition ci-dessus est donnée à titre d’exemple. Elle correspond aux modalités adoptées par plusieurs universités.

3e année : Master 2 Recherche

L’étudiant a le choix de son Master 2, y compris en dehors de son université. Il s’agit de sa première expérience d’un travail de recherche expérimentale en responsabilité. Ce M2 nécessite une année d’interruption du cursus médical ou pharmaceutique.

Une fois le M2 obtenu, l’étudiant prépare sa thèse de sciences. Cette préparation peut avoir lieu avant la formation clinique ou pendant une interruption de l’internat.

Avant la formation clinique. C’est la période la période la plus propice à une immersion complète dans le monde de la recherche. L’étudiant choisit librement son laboratoire de recherche clinique ou fondamentale et maximise ses possibilités d’obtenir une bourse de thèse. Il reprendra son cursus médical ou pharmaceutique une fois docteur ès sciences et pourra prévoir un stage post-doctoral au moment le plus opportun pour le démarrage de son propre programme de recherche, si possible dès le clinicat.

Pendant une interruption de l’internat. L’étudiant peut aborder la préparation de sa thèse de sciences dès la 2e ou 3e année d’internat. Après avoir choisi son laboratoire d’accueil, il peut postuler à un contrat dans le cadre d’une École doctorale, à un contrat d’accueil Inserm de deux ans, ou encore à des financements de diverses fondations.

L’obtention du doctorat ès sciences donne au jeune médecin-chercheur de multiples opportunités pour s’engager dans diverses carrières de recherche médicale.

Ce double cursus MD-PhD, est-il difficile à mener ? (1 min 40)

Les avantages de l’École

L’École de l’Inserm Liliane Bettencourt est une communauté dynamique. Elle propose à ses étudiants un enseignement sur-mesure, un accompagnement, des financements, un réseau… Tout est mis en œuvre pour favoriser la réussite. 

L’École est un lieu d’émulation intellectuelle, grâce à la diversité des étudiants, à un rythme de travail intense et à l’esprit de ses enseignements – notablement différents des pratiques classiques. Elle fournit un suivi et un accompagnement personnalisé par l’équipe scientifique et pédagogique, tout au long du cursus. La formation proposée est de plus compatible avec tous les Masters scientifiques.

Une compatibilité avec tous les Masters scientifiques

L’École de l’Inserm donne l’opportunité de participer à des rencontres scientifiques, avec des financements sur projet pour des colloques, des congrès et des écoles d’été, en France et à l’étranger. L’École organise elle-même 2 journées scientifiques, et subventionne la participation aux Journées Recherche et santé et aux Ateliers organisés par l’Inserm.

Pour le parcours « thèse précoce », l’École offre un contrat de jonction entre la thèse et l’internat (CDD de droit public d’un an, renouvelable), dont le montant mensuel équivaut à une allocation doctorale.

Enfin, l’École de l’Inserm Lilian Bettencourt c’est un réseau de près de 250 étudiants, qui partagent l’expérience du double cursus et une culture de la recherche.

Aides financières

Grâce à la coopération et au soutien de la Fondation Bettencourt Schueller, l’École accorde différents financements :

Pendant leurs six mois de stage, une indemnité forfaitaire de séjour est versée aux étudiants qui effectuent leur stage de Master 2 à l’étranger.

Si l’étudiant obtient sa thèse de sciences avant la 4e année d’études de médecine/pharmacie, il reçoit une rémunération équivalente à celle de l’allocation doctorale du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, versée durant son 2e cycle clinique, entre la fin de sa thèse de sciences et son internat (« contrat de jonction »).

Si l’étudiant reprend son 2e cycle clinique après le Master 2, un soutien financier lui est alloué pour participer à des conférences, colloques, écoles d’été, stages en laboratoire en France ou à l’étranger, afin qu’il puisse garder un lien avec la recherche dans la perspective de sa thèse de sciences. Le financement est accordé après avis du Conseil scientifique et pédagogique de l’École.

De quel soutien financier bénéficiez-vous dans le cadre de l’École de l’Inserm Liliane Bettencourt ? (2 min)

L’École en chiffres

Depuis 2003, l’École de l’Inserm Liliane Bettencourt c’est :

2070candidats présentés aux Doyens de facultés
17promotions
935étudiants retenus en 1re année du cursus
398étudiants retenus en 2e année
267Master 2 Recherche validés en 4e année d’études
33 admis à l’École normale supérieure (Paris, Lyon)
30MD-PhD
4PharmD-PhD
3Pharm-PhD
39docteurs ès sciences en cours d’externat / d’internet
52thèses de sciences en cours

Candidater

Les élèves admis pour la 1re année de l’École de l’Inserm sont sélectionnés sur dossier (60 candidats admis chaque année, sur 160 à 190 dossiers reçus). L’admission en 2e année se fait quant à elle sur concours (20 à 29 lauréats, sur appréciation du jury).

Conditions pour postuler en 1re année : 

  • être admis en 2e année de médecine, de pharmacie ou d’odontologie
  • être à l’aise avec les sciences exactes et apprécier celles-ci
  • être capable d’analyser un article de recherche original (de son choix)
  • être intéressé par une formation précoce à la recherche médicale ou pharmaceutique

Étapes de l’admission : 

QuoiQuand
Entretien avec le Doyen de sa faculté pour l’informer du souhait de faire un double cursusDe septembre à mi-novembre
Dépôt de candidature à l’École de l’InsermDu 15 septembre au 15 novembre 2021
Inscription à 1 ou 2 unités d’enseignement de Master 1 De mi-septembre à mi-novembre 
Résultats d’admission en 1re année de l’École de l’InsermDébut décembre (2 décembre 2021, à confirmer)
Concours d’admission en 2e année de l’École de l’InsermDu 6 au 10 juin 2022

Contact

Vous pouvez également vous rapprocher de Pierre-Yves Holtzmann, chargé de l’École de L’Inserm Liliane Bettencourt, ou des codirecteurs de l’École, Boris Barbour et Éric Clauser (voir l’annuaire Inserm).

Dates clés 2021–2022

ÉvènementDate (Lieu)
Candidatures 1re année du 15 septembre au 15 novembre 2021 (site d’inscription)
Journées scientifiques du 10 au 12 décembre 2021 (Lyon)
École de févrierdu 2 au 16 février 2022 (Paris)
Journées thématiquesmars 2022
Candidatures CCAdu 10 mars au 11 avril 2022
Inscription Contrat de jonctiondu 10 mars au 1er juillet 2022
Concours d’admission en 2e annéedu 6 au 11 juin 2022 (Paris)