À garder en tête - C’est quoi la santé mentale ? 🙂☹️

Être en bonne santé mentale, c’est se sentir bien et s’accomplir, être en mesure de surmonter les tracas de la vie quotidienne, d’étudier ou de travailler, d’échanger avec les autres et de contribuer à la vie de sa communauté. La santé mentale est donc un état de bien-être, indispensable pour être en bonne santé "tout court".

"Il n’y a pas de santé sans santé mentale", c’est l’Organisation mondiale de la santé qui le dit et elle a bien raison ! Mais on peut se l’avouer, personne ne nage en permanence dans le bonheur. Notre santé mentale fluctue en permanence, tout simplement parce qu’elle dépend de nombreux facteurs sur lesquels il est plus ou moins facile d’agir soi-même : des facteurs socio-économiques (ressources, logement, activités…), les événements que nous vivons (heureux ou malheureux), notre environnement et la dose de stress à laquelle il nous expose, notre hygiène de vie ou encore des facteurs biologiques, notamment génétiques… Notre santé mentale peut, bien sûr, être aussi altérée par une maladie, physique ou psychique. Et de manière réciproque, son altération peut déclencher le développement de troubles, comme la dépression ou différentes formes d’anxiété pour ne citer que les plus fréquents.

Ces troubles sont encore trop souvent tabous, considérés par certains comme des faiblesses et non de "vraies" maladies. Pourtant, les travaux de recherche le montrent bien, les maladies mentales ne sont pas des créations de notre esprit : elles naissent dans notre corps, et pas forcément dans notre cerveau d’ailleurs : des infections ou des altérations du microbiote intestinal semblent par exemple impliquées dans le déclenchement de certaines d’entre elles. Il s’agit bien de maladies à part entière, que l’on sait prendre en charge dans la plupart des cas.

Alors quand ça ne va pas, pour sa santé mentale et donc sa santé "tout court", il ne faut pas hésiter à en parler à son médecin traitant. Dès lors qu’on n’arrive plus à accomplir ses tâches du quotidien, à maintenir des liens avec son entourage, à travailler et à trouver de la joie et du plaisir dans la vie, c’est qu’il y a un trouble à prendre en charge.

Pour en savoir plus sur les maladies mentales et les recherches conduites pour améliorer leur prise en charge, consultez le Grand angle du dernier numéro du magazine de l’Inserm.

À lire aussi, nos dossiers d’information sur :

🔹 la dépression

🔹 les troubles anxieux

🔹 les troubles du stress post-traumatique

🔹 la schizophrénie

🔹 l’anorexie

🖥️ Et pour aller encore plus loin, rendez-vous le 18 mars à 15 h sur YouTube, pour notre webconférence Maladies psychiatriques : en finir avec les préjugés.