Évaluation de la recherche : l'Inserm signataire de la Déclaration de San Francisco (DORA)

Institut

L'Inserm fait désormais partie des organismes signataires de la Déclaration de San Francisco sur l'évaluation de la recherche (DORA, pour San Francisco Declaration on Research Assessment). Ce texte vise à améliorer la façon dont la production scientifique est évaluée, notamment en remettant en cause l'utilisation abusive de l'indicateur de notoriété des journaux (Journal Impact Factor).

Prendre en compte la valeur de toutes les productions scientifique (publications dans des revues, mais aussi séries de données, logiciels...), donner plus d'importance au contenu scientifique d'un article qu'à la revue dans laquelle il a été publié, ne pas utiliser l'Impact Factor (IF) des journaux comme mesure de substitution de la qualité d'articles scientifique : voici quelques-unes des recommandations listées dans la Déclaration de San-Francisco sur l'évaluation de la recherche (DORA), dont l'Inserm est désormais signataire.

Rédigé à l'initiative de scientifiques de l'American Society for Cell Biology (ASCB) et d'un groupe d'éditeurs de journaux scientifiques, ce texte formule un certain nombre de propositions en vue d'améliorer la façon dont la qualité de la recherche est évaluée. Ces recommandations s'adressent à la fois aux organismes de recherche, aux organismes financeurs, aux éditeurs scientifiques et aux chercheurs.

En signant cette déclaration, l'Inserm affirme sa volonté de faire évoluer les modalités d'évaluation de ses chercheurs et de ses équipes en se fondant sur la qualité des découvertes, au-delà des critères quantitatifs.

A ce jour, 491 organismes internationaux et plus de 12 000 chercheurs ont signé cette déclaration.