Institut

L’Inserm recrute par concours 75 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs. Cette campagne sera ouverte à partir du 20 juin, sous réserve de la publication au Journal Officiel des arrêtés correspondants. Les modalités d'inscription aux concours seront disponibles à partir du 20 juin sur www.gaia.inserm.fr.

La campagne 2018 des concours externes ingénieurs et techniciens, en pratique

  • Date d’ouverture : 20 juin 2018
  • Dates limite de pré-inscription : 16 juillet 2018 à 17 h
  • Date limite de validation des dossiers : repoussée au 26 juillet 2018 à 17 h (initialement prévue au 19 juillet 2018 à 17 h)

Les épreuves se dérouleront entre septembre et novembre 2018. La prise de fonction des lauréats interviendra au 1er décembre 2018 ou début 2019.

Pour en savoir plus et s’inscrire, rendez-vous sur www.gaia.inserm.fr

Les ingénieurs et techniciens de la recherche, indispensables au bon fonctionnement des structures de recherche, sont recrutés à différents niveaux de responsabilité. Leurs missions :

Métiers de la recherche

En étroite collaboration avec les chercheurs, les ingénieurs conçoivent, développent et conduisent de nouvelles approches ou technologies dans le cadre d’un projet scientifique. Les techniciens assistent les chercheurs et les ingénieurs dans la réalisation et la conduite d’expérimentation.

Selon leur spécialité, ils/elles travaillent dans les laboratoires de l’Inserm s’intéressant à la santé humaine et toutes les maladies comme par exemple, les maladies oncologiques, cardio-vasculaires, mentales, infectieuses ou parasitaires, les maladies liées au vieillissement…

Métiers d’accompagnement de la recherche

Parallèlement aux métiers scientifiques et technologiques, de nombreux métiers sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de l’institut. Ces métiers sont exercés par des personnels disposant de compétences spécifiques ou transversales comme par exemple les chefs/cheffes de projets ou experts (es) en ingénierie des systèmes d’information, les chargés(es) des affaires juridiques, les chargés(es) du développement des ressources humaines, les chargés(es) d’appui au projet de recherche, les chargés(es) de communication, les ingénieurs(es) de prévention des risques, les chargés(es) d’opérations immobilières…

Selon leurs spécialités et leurs compétences, les emplois des ingénieurs et techniciens sont répartis en 8 branches d’activité professionnelle (BAP). Au total, 242 métiers (dits emploi-types) sont rassemblés dans un répertoire commun aux organismes de recherche et aux universités (REFERENS).