Institut

L’Inserm inaugure son deuxième Accélérateurs de recherches technologiques (ART), consacré à la Bioimpression 3D. Située à Bordeaux, il s’agit de la seule unité technologique utilisant les trois principales technologies de l'impression biologique en 3D, à savoir : le laser, le jet d’encre, et la micro-extrusion. Au sein de l’ART se côtoieront chercheurs et ingénieurs, afin de transformer le plus rapidement possible les avancées de la recherche en innovation technologique.

achine à imprimer 3D laser NOVALASE, technologie LIFT
Machine à imprimer 3D laser NOVALASE, technologie LIFT (Light Induce Fast Transfer). © Inserm/François Guénet. Prise de vue : septembre 2017

La création d’Accélérateurs de recherches technologiques est une priorité du plan stratégique de l’Inserm.

Le nouvel ART BioPrint a pour objectif d’appliquer ses connaissances à différents domaines tels que l’ingénierie tissulaire, la cancérologie ou encore la pharmacologie, afin d’aboutir dans un futur proche à la création de tissus et d’organoïdes complexes.

Hébergé au sein de l’unité mixte de recherche BioTis (unité 1026 Inserm/Université de Bordeaux), l’ART est dirigé par Jean-Christophe Fricain.

Pour en savoir plus, consulter le communiqué de presse

Bioprinting – reportage et interview – 4 min 38 – extrait de la série Des idées plein la tech’ (2011)