En étudiant les mécanismes de mort cellulaire induits par des cellules du système immunitaire, Pierre Golstein et son équipe ont identifié plusieurs protéines qui ont fait parler d'elles ! C'est notamment le cas de la protéine CTLA-4, aujourd’hui ciblée dans certaines stratégies d’immunothérapie du cancer.

Pierre Golstein

Aujourd'hui directeur de recherche de recherche émérite Inserm, Pierre Golstein travaille au Centre d’immunologie de Marseille-Luminy (CIML)* depuis sa création, en 1976. Il y a été responsable de plusieurs équipes et a même dirigé le Centre pendant plusieurs années.

Pierre Golstein, Prix Spécial - portrait vidéo - 2 min 50 - 2018

En 1987, alors que Pierre Golstein et son équipe recherchaient les "armes" utilisées par certaines cellules du système immunitaire pour tuer les cellules nocives circulant dans l'organisme, ils découvrent la protéine CTLA-4. Des années plus tard, James Allison développera une approche thérapeutique se fondant sur l’inhibition de l'activité de cette protéine - l'immunothérapie - dont la mise au point a été récompensée par le prix Nobel de médecine 2018.

Lire la biographie de Pierre Golstein sur le site Histoire de l'Inserm

Note :
unité 1104/Cnrs/Aix-Marseille Université