Encourager la recherche responsable grâce à la technologie CRISPR-Cas9 - Brazzaville

Le 20 février 2018, le Comité d'éthique de l'Inserm a participé à un atelier pour l’Afrique Central intitulé Lutter contre le paludisme avec CRISPR/Cas9 : aspects éthiques. Cet atelier s'inscrit dans le cadre de discussions internationales destinées à promouvoir des débats éthiques et transparents autour des technologies d’édition du génome, et à contribuer à l'avancement d'une recherche et d'une innovation scientifiques mondiales responsables.

La rencontre organisée à Brazzaville est fait suite à la saisine du PDG de l’Inserm s’interrogeant sur les aspects éthico-sociétaux du développement des nouvelles technologies d'édition du génome. Elle a été organisée par la Fondation congolaise pour la recherche médicale (FCRM) et le réseau d’Afrique centrale sur les essais cliniques (CANTAM), avec le soutien de l’Inserm et du projet européen TRUST.

L’objectif de cet atelier, auquel ont participé 35 experts de 5 pays de la sous-région, était de promouvoir, dans un contexte africain, les discussions sur le développement de ces technologies, en particulier sur leurs applications potentielles dans la lutte contre le paludisme. Les représentants de l’Inserm ont tout d’abord exposé leurs expériences en matière d’éthique, de politique scientifique et de bonnes pratiques sur l'édition du génome. Puis des experts africains ont partagé leurs expériences dans l’encadrement éthico-sociétal des nouvelles technologies en général, peu de ces pays ayant encore utilisé l’édition du génome.