Contrats d’interface pour hospitaliers

Dans le cadre de sa politique de renforcement des liens entre la recherche fondamentale, la recherche clinique et la recherche en santé publique, l’Inserm offre des contrats d’interface destinés à des médecins, pharmaciens ou odontologistes hospitaliers, pour leur permettre de se consacrer à la recherche dans les structures Inserm.

La durée des contrats proposés par l’Inserm est de :

  • 3 ans à temps partiel pour les praticiens hospitalo-universitaires (PHU) et les praticiens hospitaliers contractuels (PHC)
  • 3 à 5 ans à temps partiel pour les praticiens hospitaliers (PH), professeurs des universités-praticiens hospitaliers (PU-PH), maîtres de conférences des universités - praticiens hospitaliers (MCU-PH).

L’Inserm versera au partenaire hospitalier une contrepartie financière pour compenser le temps de travail consacré à la recherche par le bénéficiaire du contrat.

Qui peut postuler ?

Les candidats doivent être issus d'établissements de santé du service public hospitalier ayant une mission d'enseignement et de recherche, Centres hospitaliers universitaires (CHU) ou Centres régionaux de lutte contre le cancer (CRLC).

Les accords du directeur de l'établissement hospitalier et du directeur de l’unité Inserm sont indispensables.

Les candidats ne sont pas éligibles s’ils ont déjà été bénéficiaires d’un contrat d’interface.

Comment se déroule la sélection ?

La sélection des candidats est basée sur les items suivants :

  • cursus du candidat, ses travaux de recherche et ses publications
  • projet scientifique proposé par le candidat
  • adéquation du projet au laboratoire d’accueil et aux missions de l'Inserm

Un comité ad hoc composé d’hospitalo-universitaires et de chercheurs effectuera une présélection des candidats sur dossier, suivie d’une audition en cas de présélection.

Contacts

Meriem Marouf, Département de l’évaluation et du suivi des programmes
Marc Cressant, Département des ressources humaines