Josy Reiffers

Remarque : ces contenus ont été récupérés automatiquement depuis l’ancien site « Histoire de l’Inserm » (http://histoire.inserm.fr) et n’ont pas été modifiés depuis.

Médecin, puis chef de clinique, professeur en hématologie au CHU de Bordeaux, Josy Reiffers a travaillé dans la recherche toute sa vie. Il a consacré son activité clinique à la greffe de moelle et au traitement des leucémies myéloïdes. Il a installé à Bordeaux la première unité de greffe de moelle osseuse en Aquitaine. Ses activités de recherche ont prioritairement porté sur l’hématopoïèse normale et sur la leucémie myéloïde chronique, en faisant avancer les thérapies visant à traiter cette maladie. 

Il a également occupé de nombreuses responsabilités dans l’organisation des centres de lutte contre le cancer, à l’université et dans la vie publique. Il reconnaissait aimer « diriger, organiser pour essayer d’améliorer les choses ». 

Josy Reiffers a dirigé le Cancéropôle Grand-Sud-Ouest de 2009 à 2011 et l’Institut Bergonié, le centre régional de lutte contre le cancer de Bordeaux de 2005 à 2015. Dans cet institut, il a fait construire un autre bâtiment de consultation, un nouveau service de médecine nucléaire et obtenu des appareils de radiothérapie dernier cri. Il a été un acteur déterminant pour la mise en place du programme MATWIN, dont il a pris la présidence en 2011. Il s’agit d’un programme national d’identification et de soutien de projets en oncologie, depuis la maturation de projets de recherche en oncologie jusqu’à la preuve de concept préclinique. Président de la fédération française Unicancer des centres de lutte contre le cancer depuis 2010, il y aura marqué les esprits, par sa lecture visionnaire des enjeux du cancer et ses appels à un effort d’innovation dans l’organisation des soins et des structures de lutte contre le cancer. 

Des années 1990 aux années 2000, il s’est investi plus directement dans la vie universitaire, d’abord en tant que doyen de la faculté de médecine de Bordeaux, puis en tant que président de l’université Victor Segalen Bordeaux 2. Il s’illustrera notamment à travers une politique de redistribution des crédits, en offrant davantage de moyens aux sciences humaines. 

Engagé dans la vie publique, il a été directeur adjoint, chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche, au cabinet de Luc Ferry, ministre de l’éducation nationale. Il a été également adjoint d’Alain Juppé à la Mairie de Bordeaux, en charge de l’emploi, du développement économique, de la recherche et de l’enseignement supérieur. Depuis 2014, il était conseiller municipal délégué à la mairie de Bordeaux, chargé de la recherche et de l’enseignement supérieur, et vice-président de la communauté urbaine de Bordeaux, chargé des sites majeurs d’attractivité économique. 

Biographie

Josy Reiffers est né le 3 août 1949 à Saint-Emilion en Gironde. Il a fait sa scolarité à Libourne et ses études supérieures médicales à Bordeaux. 

  • Interne des hôpitaux à Bordeaux (1973–1977).
  • Docteur en médecine (1977).
  • Chef de clinique, Bordeaux (1977–1982).
  • Certificat d’hématologie biologique (1980).
  • Professeur de médecine (hématologie), CHU de Bordeaux (1982).
  • Responsable du traitement des leucémies aiguës (1982–1996).
  • Directeur du laboratoire de greffe de moelle osseuse, université Victor-Segalen Bordeaux 2 (1990).
  • Directeur adjoint de l’unité de recherche mixte CNRS 5540 (1991–1995).
  • Doyen de la faculté de médecine Paul-Broca, université de Bordeaux (1993–1997).
  • Directeur de l’institut fédératif de recherche « Biologie des greffes » (1995–1997).
  • Vice-président (1996–1997), puis président de l’université Victor-Segalen, Bordeaux 2 (1997–2002).
  • Chef du service des maladies du sang au CHU de Bordeaux (1997–2005).
  • Directeur général de l’Institut Bergonié, le centre régional de lutte contre le cancer de Bordeaux (2005–2015).
  • Directeur de l’unité de recherche mixte Inserm 916 « Validation et identification de nouvelles cibles en oncologie » (2008–2015) à l’Institut Bergonié, Bordeaux.
  • Directeur du cancéropôle Grand Sud–Ouest (2009–2011).

Josy Reiffers est décédé le 21 septembre 2015. 

Instances scientifiques, hospitalo-universitaires et de gestion de la recherche 

  • Directeur du programme de greffe de moelle osseuse (1982–1996).
  • Membre du conseil d’administration du programme hospitalier de recherche clinique – PHRC (1994, 2000, 2001),
  • Membre du bureau de la conférence des doyens de facultés de médecine (1994–1997).
  • Membre de l’Association pour la recherche contre le cancer (1994–1998),
  • Membre du conseil national des universités – CNU (1994–2000).
  • Membre du conseil médical et scientifique de l’établissement français des greffes (1995–1999).
  • Membre du conseil d’administration du collège des hématologistes (1996–1999).
  • Président de la section « Cancérologie, génétique, hématologie, immunologie » du CNU (1997–2000), de l’université Victor Segalen Bordeaux 2 (1997–2002).
  • Membre de l’agence française du sang (1997–1999).
  • Membre du comité de coordination des sciences du vivant (1998–2002), du comité de pilotage sur les instituts fédératifs de recherche (2000–2002).
  • Administrateur de l’hôpital Léon-Bérard à Lyon (2004–2015).
  • Chargé de mission à l’institut national du cancer (2004) et à la fédération nationale des centres de lutte contre le cancer (2004–2010).
  • Représentant de l’Etat français au High Council de l’institut universitaire européen de Florence (2004–2012).
  • Président du conseil national de la recherche contre le cancer (2005), du conseil scientifique du centre Léon-Bérard à Lyon (2009–2015).
  • Président de la fédération Unicancer qui réunit tous les centres de lutte contre le cancer en France (2010–2015).
  • Président de MATWIN SAS – Maturation & Accelerating Translation with INdustry (2011–2015).

Autres responsabilités

  • Conseiller technique et directeur adjoint au cabinet de Luc Ferry, ministre de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche (2002–2004).
  • Chargé de mission au cabinet de François Fillon (2004).
  • Membre du conseil d’analyse de la société (2004–2012).
  • Adjoint au maire de Bordeaux, chargé de l’emploi, du développement économique, de la recherche et de l’enseignement supérieur (2008–2014).
  • Conseiller municipal de la ville de Bordeaux, chargé de la recherche et de l’enseignement supérieur (2014–2015).
  • Vice-président de la communauté urbaine de Bordeaux, en charge des sites majeurs d’attractivité économique (2014–2015).

Sociétés savantes – Académies 

  • Membre de la Société française d’hématologie (1983–2015), du Groupe européen pour la greffe de moelle osseuse (1985–2002), de la Société internationale d’hématologie expérimentale (1986–2002), de l’Advisory Board du registre international pour l’autogreffe de moelle osseuse (1988–2002), de l’organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer – OERTC (1989–1993), de la Société française du cancer (1989–1998), de la société internationale de transplantation (1989–2002).
  • Membre de l’American Society of Hematology (1989–2015), du registre international de la greffe de moelle osseuse (1990–2002), de l’American Association for Cancer Research (1991–1998).
  • Membre, puis président de la Société française de greffe de moelle osseuse (1992–2000).
  • Membre de l’American Society of Clinical Oncology (1992–2015).
  • Vice-président (1993–1995) et membre (1996–2002) de l’International Society of Hematotherapy and Graft Engineering.
  • Membre de l’European Hematology Association (1995–2004), de la Société française de greffe de moelle osseuse (1996–2000), membre d’honneur de la Société française de greffe de moelle et de thérapie cellulaire (2011).

Prix – Distinctions 

  • Chevalier dans l’Ordre national du mérite (2002).
  • Chevalier (2005), puis officier (2015) de la Légion d’honneur.
  • Commandeur dans l’Ordre des palmes académiques (2012).