Fabrice André

Remarque : ces contenus ont été récupérés automatiquement depuis l’ancien site « Histoire de l’Inserm » (http://histoire.inserm.fr) et n’ont pas été modifiés depuis.

Les travaux de Fabrice André concernent les biomarqueurs et les thérapies personnalisées dans le domaine du cancer, notamment du cancer du sein. 

Chaque cancer du sein est caractérisé par un motif unique d’altérations génomiques et de nouveaux traitements ciblant spécifiquement ces altérations sont en plein développement. Cependant, certaines études suggèrent que ces traitements ciblés peuvent conduire à une résistance aux médicaments pour certains patients. L’un des objectifs de Fabrice André est d’identifier les biomarqueurs génétiques associées à la résistance aux thérapies ciblées dans le cancer du sein métastatique. 

Son groupe analyse l’ADN provenant de patients qui ont été traités avec une thérapie ciblée, pour déterminer si des mutations d’ADN au sein de différentes cellules tumorales rendent les tumeurs résistantes au traitement. Les conclusions sont ensuite testées dans les échantillons de patients d’essais cliniques randomisés pour évaluer si les altérations génomiques permettent de prédire la réponse aux thérapies ciblées. Ainsi, l’utilisation de techniques d’analyse du génome à haut débit de plus de 400 cancers du sein métastasés entre juillet 2011 et juillet 2012, a permis d’identifier toutes les anomalies contre lesquelles des thérapies ciblées pouvaient être données. Les résultats de cette étude a permis de proposer de nouveaux traitements à un certain nombre de patientes et plaident en faveur d’une approche personnalisée pour traiter ces cancers. 

L’unité dirigée par Fabrice André à l’institut Gustave Roussy a résulté de la fusion de plusieurs unités de recherche translationnelle. Son objectif est l’identification de prédicteurs moléculaires et de nouvelles cibles thérapeutiques pour plusieurs types de cancers (cancers thoraciques, cancer de la prostate, cancer du sein, cancer colorectal, mélanome). Pour la réalisation d’essais thérapeutiques, le travail est réalisé en étroite collaboration avec le département d’oncologie médicale de Gustave Roussy,. Ces travaux impliquent de la recherche fondamentale, de la bioinformatique, des biotechnologies et de la recherche clinique. 

Biographie

Fabrice André est né le 10 mai 1972. Il a mené ses études secondaires à Villard de Lans et ses études supérieures à Grenoble. 

  • Médecin, oncologie médicale, université de Grenoble (2002).
  • Docteur ès sciences, biotechnologies, dont la thèse s’intitule « Immunothérapie des cancers » université de Paris (2005).
  • Visiting Assistant Professor, University of Texas, MD Anderson Cancer Center, Etats-Unis (2006).
  • Professeur des universités-praticien hospitalier (PU-PH), département d’oncologie médicale, Institut Gustave-Roussy, Villejuif (2012).
  • Professeur de médecine, université Paris Sud.
  • Directeur de l’unité mixte de recherche Inserm 981/Institut Gustave Roussy/université Paris-XI « Biomarqueurs prédictifs et nouvelles stratégies moléculaires en thérapeutique anticancéreuse », Institut Gustave-Roussy, Villejuif (2010–2016).

Instances scientifiques et de gestion de la recherche

  • Responsable du groupe de médecine personnalisée, membre du comité de pilotage du groupe cancer du sein, président du groupe biomarqueur à la fédération française des centres de cancer (Unicancer).
  • Membre du comité de pilotage du groupe de recherche du plan national cancer-III (2013).
  • Membre du bureau exécutif du Breast International Group.

Sociétés savantes – Académies

  • Membre de l’European Society for Medical Oncology (ESMO).
  • Membre de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO).
  • Président du comité scientifique sur le cancer du sein de l’European Cancer Organization (2011) et de l’ESMO (2012).
  • Président du comité scientifique de la recherche translationnelle (2008), et membre du comité de nomination pour les prix (2013) de l’European Society for Medical Oncology (ESMO).
  • Membre du comité de sélection des projets de recherche de l’ASCO (2011–2013).
  • Membre du comité de nomination pour les prix de l’American Association for Cancer Research (2013–2014).
  • Editeur associé senior dans le domaine du cancer du sein des Annals of Oncology.

Prix – distinctions 

  • Prix jeune chercheur, congrès mondial de cancérologie de l’ASCO (2002).
  • Career Development Award, American Society of Clinical Oncology (2006).
  • Prix Georges Mathé de recherche en cancérologie de l’ESMO (2011).