Inserm, le magazine n°55

Au sommaire du numéro de décembre 2022, découvrez le dossier Cancers : comprendre pour mieux traiter. Trimestriel d’information, le magazine de l’Inserm illustre les découvertes, débats et questions d’une recherche biomédicale en constant mouvement.

Thérapies ciblées, anticorps de nouvelle génération, thérapies cellulaires, vaccins anticancer... Tout cet arsenal thérapeutique qui a déjà révolutionné la lutte contre les cancers, ou va prochainement le faire, a pour point de départ une seule et même origine : une meilleure connaissance des mécanismes moléculaires à l’œuvre au sein des cellules cancéreuses et une compréhension plus fine de leurs interactions avec leur proche environnement. Pour les découvrir, plonger avec le magazine de l’Inserm au cœur de la biologie des cancers.

Couverture du magazine de l'Inserm n°55, daté de décembre 2022, avec comme thématique centrale "Cancers : mieux comprendre pour mieux traiter

Sommaire

À la une

Actualités

  • Mucoviscidose : Le mécanisme de la trithérapie élucidé
  • Nutrition infantile : Lait maternel et préparations pour nourrissons ne font pas jeu égal
  • Épilepsie : Quand l’observation ne permet plus l’apprentissage
  • Maladies du cœur : Une simple prise de sang pour prévenir la mort subite
  • Obésité : Un « pschitt » pour leurrer le cerveau et l’intestin
  • Royaume-Uni/Dépression : Le rôle de la sérotonine remis en cause

Têtes chercheuses

Grand angle

  • Cancers : Mieux comprendre pour mieux traiter

Reportage

  • VIH : Cache-cache immunitaire

Entreprendre

  • MICI : Un anticorps à la rescousse de l’intestin

Opinions

  • Bioéthique : Ouvrir encore davantage la recherche sur l’embryon ?

Vie de l’Inserm

  • Sobriété énergétique : L’Inserm se met au vert

Bloc-notes

  • Exposition : Cancers
  • Médiation : « Respire ! », un jeu pour parler maladies respiratoires et santé publique

À lire aussi

Image en super résolution d'un groupe de lymphocytes T tueurs (en vert et rouge) entourant une cellule cancéreuse (bleu, au centre). © Alex Ritter, Jennifer Lippincott Schwartz et Gillian Griffiths, National Institutes of Health.