Journée recherche et santé 2013 : Recherche en partenariat avec les pays du sud

Cette journée, coordonnée par l'Institut thématique multi-organisme Microbiologie et Maladies Infectieuses (IMMI), Aviesan Sud et le Bureau des formations scientifiques et de soutien à la recherche (DRH-Inserm), a eu lieu le 22 novembre 2013 à Paris.

Voir les vidéos de la journée

JRS Recherche en partenariat avec les pays du sud, interview de Françoise Barré-Sinoussi
Françoise Barré-Sinoussi

Présentation générale de la journée et interviews

Quelle(s) recherche(s) en partenariat avec les pays du Sud ? Intérêts et enjeux pour le Sud et pour le Nord ?

Coordination et principaux acteurs en France

Les expériences de partenariat

Financements nationaux et internationaux

Contexte

La recherche au Sud n'existe pas en tant que telle, mais conduire des recherches au Sud (en partenariat) c'est s'inscrire dans une démarche politique de partenariat. La recherche en partenariat avec les pays du Sud, et plus particulièrement dans les pays à faible voire très faible revenu, est principalement une recherche translationnelle et qui concerne en très grande partie les maladies infectieuses. Cependant, on constate dans ces pays, l'émergence de pathologies non-infectieuses (cancer, maladies métaboliques et nutritionnelles, affections chroniques...) en rapport essentiellement avec un phénomène de transition épidémiologique.

Cette recherche en partenariat nécessite une approche globale, incluant la recherche, la formation et le renforcement des capacités. Trop souvent encore, les équipes du Nord utilisent le Sud comme une ressource de prélèvements biologiques, sans réel partage des tâches scientifiques et avec une totale méconnaissance des enjeux nationaux.

En France, seuls trois organismes de recherche (Institut Pasteur, IRD et CIRAD) ainsi que l'ANRS, sont familiers des enjeux et des contraintes de cette recherche.