C'est quoi les CAR-T ?

Prononcez à l'anglaise – CAR-ti – lorsque vous parlez de ces globules blancs génétiquement modifiés pour débusquer et détruire leur cible.

Combiner thérapie génique et thérapie cellulaire pour fournir aux patients une arme personnalisée contre leur cancer : c'est à cette stratégie d'immunothérapie que l'on fait référence lorsqu'on parle des cellules CAR-T. Une stratégie bien réelle et prometteuse, déjà utilisée dans le traitement de leucémies de l’enfant et du jeune adulte et de lymphomes de l’adulte.

L'idée consiste à prélever au patient des globules blancs spécialisés dans la reconnaissance et la destruction de cellules pathogènes (des lymphocytes T), puis à les "améliorer" en modifiant leur patrimoine génétique, à les faire se multiplier, et finalement à les réinjecter au patient, pour qu'ils détruisent les cellules tumorales présentes dans son organisme.

Cette modification génétique va permettre aux lymphocytes T d’exprimer une molécule qui les rend particulièrement efficaces dans l'identification et l'élimination des cellules cancéreuses, telle une tête chercheuse capable d'actionner la gâchette du lymphocyte ! Les scientifiques appellent cette molécule "récepteur antigénique chimérique", Chimeric Antigen Receptor en anglais, ou encore CAR en abrégé ! Les CAR-T sont donc des lymphocytes T équipés d'une molécule CAR adaptée au cancer à traiter.