REACTing (REsearch and ACTion targeting emerging infectious diseases)

L’Inserm et ses partenaires d’Aviesan ont mis en place REACTing, un consortium multidisciplinaire rassemblant des équipes et laboratoires d’excellence, afin de préparer et coordonner la recherche pour faire face aux crises sanitaires liées aux maladies infectieuses émergentes.

Grippe H5N1 et H1N1, SRAS, Mers-Co, Chikungunya, Ebola et Zika : nos sociétés sont régulièrement confrontées à des crises sanitaires, locales ou mondiales, liées à une émergence infectieuse d'origine virale ou bactérienne. Pour être en mesure de mieux gérer ces crises, l’Inserm et ses partenaires d’Aviesan ont mis en place REACTing (REsearch and ACTion targeting emerging infectious diseases).

Ce consortium multidisciplinaire rassemble les groupes de recherche français d’excellence. Il ne cible aucune maladie en particulier et peut intervenir sur toutes les émergences infectieuses, notamment zoonotiques. Son domaine d’action est large, allant de la recherche fondamentale aux sciences humaines et sociales, tout en privilégiant une approche transversale. Le consortium est piloté par l’Institut thématique Immunologie, inflammation, infectiologie et microbiologie.

 

Les engagements de l’Inserm en faveur de REACTing sont les suivants :

  • améliorer la préparation de la recherche en période d’intercrise : gouvernance, préparation des outils de recherche, identification des priorités de recherche, recherche de financements, et notamment la préparation des aspects éthiques et juridiques ; ces deux derniers aspects sont indispensables à l’anticipation des projets de recherche à construire dans l’urgence ;
  • financer et mettre en place des projets de recherche en période de crise épidémique : coordination, priorités stratégiques, aide méthodologique, information des autorités et du grand public.

 

Lire le discours d’Yves Lévy prononcé à l’occasion du Zika International Meeting qui s’est tenu à l’Institut Pasteur (Paris), les 25 et 26 avril 2016.

ZIKAlliance

Coordonné par l'Inserm, le consortium ZIKAlliance mène un projet de recherche d'envergure sur l'infection par le virus Zika. Ce consortium de recherche pluridisciplinaire et multinational est financé par le programme de recherche et d'innovation Horizon 2020 de l'Union européenne selon l'accord de financement n° 734548. Un budget de 12 millions d’euros lui a été alloué, pour 3 ans. Le consortium est piloté par le virologue Xavier de Lamballerie (Inserm, IRD, Université Aix-Marseille). Il comprend 52 partenaires, situés dans 18 pays.

En France, 11 partenaires travailleront aux côtés de l'Inserm pour ce projet : l'Institut Pasteur de Paris et de Nouvelle Calédonie, Inserm Transfert, l'IRD, le CEA, le CNRS, Aix-Marseille Université, l'Institut Louis Malardé (Papeete), l'ANSES, l'Université de Lyon, l'Université de Rennes 2. Les principales institutions européennes de recherche contribueront aux programmes de recherche fondamentale. Les partenaires en Afrique, en Asie et en Polynésie, quant à eux, feront partie des études épidémiologiques intercontinentales prévues au sein de ZIKAlliance.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse : Un consortium mondial reçoit 12 millions d’euros pour combattre le virus Zika (24 octobre 2016)