Médecines alternatives : ce qu’en dit la science

02 juin 2014

Les Français sont de plus en plus nombreux à se laisser séduire par l’acupuncture, l’ostéopathie, la méditation, l’hypnose… Quels principes sous-tendent ces pratiques ? Et surtout, quelle est leur efficacité ? Réponses dans le dernier dossier de Science&Santé.

Informations complémentaires

L’engouement des Français pour les médecines complémentaires se confirme. Même si la plupart consultent d’abord leur médecin traitant en cas de problème, les Français sont en effet de plus en plus nombreux à quitter le cadre balisé des soins conventionnels et à se laisser séduire par des approches thérapeutiques alternatives… Comment l’expliquer ? Comment sont formés les praticiens ? Ces techniques changent-elles radicalement la façon de soigner ?

Le dossier central du dernier numéro du magazine Science&Santé propose en outre de faire le point sur huit thérapies complémentaires parmi les plus populaires (acupuncture, mésothérapie, ostéopathie, chiropraxie, hypnose, thermalisme psychiatrique, méditation et auriculothérapie), les principes sur lesquelles elles se fondent et, surtout, les données scientifiques qui permettent de juger de leur efficacité.

Téléchargez le dossier "Médecines alternatives : Ce qu’en dit la science"

Feuilletez le magazine dans son intégralité

 
Retour à la liste des actualités "Société"
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes