Utopiales 2019

Évènement

Pour sa 20e édition, le festival international de science-fiction de Nantes Les Utopiales a pour thème "Coder/Décoder". L'Inserm participe à l'évènement au travers d'ateliers, d'expositions et de tables rondes.

Du 31 octobre au 4 novembre 2019 à Nantes, artistes, auteurs et autrices, scientifiques, pertinent.e.s et impertinent.e.s, vont déchiffrer pour nous les structures cachées de la société, du langage, de l’information et de la création.

En perçant les codes cryptés dans toutes les pensées, les actions, les réalisations et la chair même de l’humanité, la science-fiction s’est attachée de tout temps à décoder notre réalité. Mais qu’est-ce que le code ? Que sont les codes ? S’agit-il seulement de systèmes plus ou moins construits, plus ou moins délibérés, visant à transporter un contenu qu’on espère pertinent vers un interlocuteur ? Ou alors, ces codes sont-ils également, schémas invisibles et indispensables, la structure de l’ADN de nos sociétés, de nos œuvres comme celui de nos corps ?

Infos pratiques

Public : tout public, à partir de 7 ans

Lieu Centre des congrès de Nantes

Date : du 31 octobre au 4 novembre 2019

Renseignements www.utopiales.org

Les animations Inserm

Espace "Coder la science en santé"

Espace "Décoder la recherche médicale" 

  • Projection de courts métrages sur les neurosciences et la génétique
  • Animations et débats avec des scientifiques des laboratoires Inserm nantais, autour des techniques d’édition de l’ADN, des Big Data, de l’IA.

Deux expositions Inserm

Les tables rondes

Intervenants Inserm

Décoder le génome

Jeudi 31 octobre 2019, 12h30 -- Scène Hetzel

De plus en plus, des firmes privées proposent au public des tests ADN. Mais que font-elles vraiment des données collectées ? Quelle utilité ou quels dangers pourraient recéler les bases de données génomiques ? Pourraient-elles nous indiquer comment soigner les anciennes ou nouvelles maladies ou bien ouvrir la porte à une forme d’eugénisme discret ?

Avec : Emmanuelle Génin (Inserm), Jean-François Deleuze (CEA), Mel Andoryss, Pauline
Maisonnasse (CEA)
Modération : Karim Si-Tayeb (Inserm)

Histoire et mémoire : rencontre avec Francis Eustache

Jeudi 31 octobre 2019, 13h30 -- Scène Shayol

Quels sont les codes, les mécanismes, qui nous permettent de construire des souvenirs, des connaissances, chez un individu singulier, mais aussi au sein de groupes, de sociétés plus larges. Et comment ces informations sont transmises d’une génération à l’autre, comment le descendant décode les signaux souvent implicites émis par ses parents, par ses ancêtres… Les sciences de la mémoire commencent à apporter des réponses à ces questions fondamentales.

Modération : Ugo Bellagamba

Fil rouge : Tout est information

Jeudi 31 octobre 2019, 14h30 -- Scène Hetzel

L’information est-elle la clef de voûte de nos approches scientifiques ? Des éléments physiques élémentaires à nos pratiques culturelles, en passant par les données biologiques et environnementales, il semblerait que l’univers qui nous entoure est un grand livre écrit en code informationnel : jusqu’où la notion d’information peut-elle nous permettre de décoder le réel ?

Avec : Emmanuelle Génin (Inserm), Vincent Bontems, Raphaël Granier de Cassagnac
Modération : Simon Bréan

Le vivant est-il un programme modifiable ?

Jeudi 31 octobre 2019, 16h30 – Scène Tschaï

Nous sommes programmés par nos gènes et leur expression. Ce programme est évolutif et s’automodule. Utiliser les propriétés du modèle informatique pour réviser ce modèle biologique sera sans doute possible demain. Pourra-t-on modéliser nos gènes ou modifier notre biologie afin d’en corriger les bugs ou encore lui proposer des améliorations logicielles ?

Avec : Raphaël Granier de Cassagnac, Morgan Magnin (Inserm)
Modération : Benoît Tonson

Université Ephémère : Génomancien

Jeudi 31 octobre 2019, 17h00 – 18h 30 – Lieu unique, Atelier 1

L’ADN prédéfinit les limites de ce que nous pouvons être et décrit ce que nous sommes. Ce code interne et secret qui raconte d’où nous venons est l’un des grands enjeux scientifiques et éthiques contemporains. Prévoir les maladies, les mutations, les soigner, ou les encourager peut-être, des thérapies géniques au bio hacking, des cellules totipotentes au cancer…

Avec : Karim Si-Tayeb (Inserm)

Personne ne fait confiance à personne » RJ MacReady

Vendredi 1er novembre, 10h -- Salle Tardis

De Who goes there? De John W. Campbell à The Thing de John Carpenter, la paranoïa infecte subrepticement l’esprit des personnages à mesure que les cellules d’une entité extraterrestre s’unissent à celles de son hôte. The Things de Peter Watts complète le tableau : quelles sont les motivations de l’entité ? Ce n’est pas une rencontre, c’est une collision : les codes ne sont pas compatibles.

Avec : Nathalie Dubois, Karim Si-Tayeb (Inserm)

Quand la pensée transporte l’information

Vendredi 1er novembre, 14h -- Salle Tschaï

Dans Les Enfermés, John Scalzi imagine toute une population de malades paralysés qui utilisent des avatars mécaniques pour vivre en société. Dans la réalité, nous pouvons commander des objets par la pensée : prothèses de doigts, de membres, par exemple. Comment le signal se transmet-il ?

Avec : Jérémie Mattout (Inserm), Yann Legendre, Nabil Ouali
Modération : Antoine Mottier

Reprogrammation et modification génétiques

Vendredi 1er novembre, 17h00 -- Scène Hetzel

L’ADN d’une cellule adulte contient toutes les informations génétiques nécessaires pour la transformer en toutes sortes de cellules. Nous sommes d’ailleurs désormais capables de "reprogrammer" des cellules et de modifier leur code à volonté. Ces découvertes fondamentales ont permis d’ouvrir de nouvelles possibilités en termes de diagnostic et de thérapie. Quelles en sont les limites ? Bienvenue dans le monde de la manipulation cellulaire !

Avec : Samira Kiani, Ludovic Debeurme, Marc Peschanski (Inserm), Karim Si-Tayeb (Inserm)
Modération : Marie Vincent

Rencontre avec Miroslav Radman : les codes de l’immortalité

Samedi 2 novembre, 12h30 -- Scène Shayol

Miroslav Radman est biologiste-généticien. Son domaine de recherches : les bactéries et protéines réparatrices qui apportent de nouvelles façons de soigner les maladies dégénératives ou même certains cancers. Il travaille sur une crème régénératrice des tissus abimés par le vieillissement. Rencontre avec le père de la véritable crème de jouvence…

Modération : Hugo Jalinière