Partenariats de recherche

Le partenariat entre l'Inserm et certaines institutions incontournables - universités, grandes écoles, EPST, CHU et autres institutions de recherche - se concrétise notamment par la création d'unités mixtes de recherche, mises en place dans le cadre d'une stratégie d’objectifs scientifiques communs. L’Inserm développe par ailleurs une politique de partenariats en direction des institutions, des autorités sanitaires, des décideurs publics ou privés que de la société.

L’Inserm compte plus de 360 structures de recherche (unités de recherche, centres d'investigation clinique, unités de service) réparties sur l’ensemble du territoire français. L'ensemble de ces structures sont mixtes : l'Inserm en est l’établissement de tutelle au côté d'au moins un établissement d'enseignement supérieur et de recherche. Une cinquantaine de ces établissements sont partenaires de l’Inserm dans le cadre de telles cotutelles.

Sur chaque site, le dialogue entre l’Inserm et ses partenaires est constant. Il permet :

  • le développement d’une stratégie scientifique commune, saisissant les opportunités propres aux sites et s’appuyant sur les forces de l’Inserm en tant qu’organisme national
  • l’accompagnement des unités de recherche au quotidien, dans une logique de co-construction avec les partenaires et de mutualisation des moyens, garantissant la cohérence des projets au niveau national

L’ensemble est formalisé dans le cadre d'une convention et l'évaluation de ces structures mixtes de recherche est réalisée par le Haut Conseil d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES).

Si ce dialogue demeure à ce jour en priorité entre cotutelles des unités de recherche, il s'ouvre de plus en plus aux différents regroupements (universités fusionnées, Comues), au fur et à mesure qu'ils se structurent. 

Pour en savoir plus

^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes