Politique internationale

L'Inserm entretient une longue tradition de coopération européenne et internationale comme en témoignent les 6 300 coopérations déclarées par ses unités avec des partenaires étrangers et le nombre croissant de ses co-publications internationales, qui représentaient 47,4 % des publications de l'Institut en 2012.

L'Inserm et l'international

Ces coopérations concernent tous les domaines de la recherche en sciences de la vie et de la santé (SDV-S) et impliquent des partenaires de près de 100 pays, dont la moitié de l'Union européenne et de son voisinage, le premier partenaire de l'Institut restant les Etats-Unis qui compte pour près de 25 % d'entre-elles.

Cette dynamique de coopération est le reflet d'une approche à la fois engagée par les équipes qui initient et entretiennent des collaborations scientifiques avec leurs partenaires, et celle impulsée par la Direction générale de l'Inserm qui s'exerce à travers la signature d'accords de partenariats et la mise en place de dispositifs de coopération spécifiques (Laboratoires Européens et Internationaux Associés, Groupements de Recherche Européens et Internationaux).

Un paysage international en évolution

Le domaine de la recherche en SDV-S connaît aujourd'hui une évolution rapide, marquée notamment par l'accélération des progrès scientifiques et techniques et la globalisation des grands défis sociétaux liés à la santé. Combinée à l'émergence sur la scène internationale de nouvelles puissances scientifiques en particulier en Asie et en Amérique du Sud, elle impose des changements dans le paysage et les politiques de recherche des pays industrialisés, qui les amènent à reconsidérer leurs partenariats en cours ou à venir dans un contexte associant collaboration et compétition.

Une nouvelle stratégie pour l'Inserm en matière de coopération européenne et internationale

Dans ce contexte, la Direction générale de l'Inserm a engagé dès 2008 une réflexion approfondie sur sa politique de coopération en dehors de nos frontières. Cette démarche s'est appuyée sur l'analyse des collaborations scientifiques et partenariats institutionnels existants d'une part et des évolutions du paysage de la recherche en SDV-S des principaux pays partenaires ou futurs partenaires d'autre part. Elle a ainsi conduit à redéfinir à la fois les priorités et les modalités opérationnelles de mise en œuvre de la politique de l'Institut à l'international.

Une nouvelle politique de coopération internationale qui :

  • s'inscrit dans le cadre de la Stratégie Nationale de Recherche dont le volet international vise à établir un Plan d'orientation Stratégique pour développer et/ou renforcer la coopération de la France avec des pays cibles, que ce soient les nouvelles puissances scientifiques émergentes (Chine, Inde, Brésil) ou des partenaires traditionnels comme les pays développés d'Asie (Japon, Corée, Taiwan, Singapour) ou la Russie ;
  • s'organise au sein de l'Alliance Nationale pour les Sciences de la Vie et de la Santé - Aviesan - qui concoure à la définition des grandes orientations de la France en matière de coopération européenne et internationale, et à l'élaboration de priorités thématiques et géographiques par les Instituts Thématiques Multi-Organismes (ITMOs) ;
  • contribue à la définition des priorités de l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) dans le domaine de la coopération internationale, au titre du rôle programmatique des alliances ;
  • se prolonge au sein de l'Union Européenne et de sa politique de coopération scientifique et technique internationale, mise en œuvre dans le cadre de programmes dédiés, au premier rang desquels Horizon 2020.

Contact : international.dpre@inserm.fr

^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Google+ Linkedin Viadeo Twitter Facebook