Remise des Prix Inserm le 30 novembre 2010 au Collège de France

17 novembre 2010

Lors de la cérémonie de remise des prix au Collège de France le 30 novembre prochain, le Grand Prix Inserm 2010 sera décerné à Didier Raoult, professeur de microbiologie, spécialiste des maladies infectieuses. Un prix d’Honneur sera attribué à Eliane Gluckman, première à avoir réalisé en 1987 une greffe de sang de cordon ombilical chez un enfant de 6 ans. Le prix International, consacrera la carrière de Denis Duboule (Ecole Polytechnique de Lausanne). Quatre autres prix, dans les catégories Recherche et Innovation, seront également décernés.

Didier RAOULT, Grand Prix Inserm 2010

Didier Raoult, Grand Prix Inserm 2010

A 58 ans, Didier Raoult, lauréat du Grand Prix 2010 est consacré pour l’ensemble de sa carrière. Il dirige actuellement l'URMITE (Unité de Recherche en Maladies Infectieuses et Tropicales Emergentes, unité de recherche de l’Université de la Méditerranée, associée au CNRS UMR 6236 et à l’IRD) à Marseille.

Professeur de microbiologie, spécialiste des maladies infectieuses, Didier Raoult découvre en 1992 un virus totalement nouveau qu’il baptise Mimivirus. D'abord assimilé à une bactérie puisqu’il mesure 0,4 micromètre, le chercheur montre que Mimivirus possède toutes les caractéristiques d’un virus…géant.

Cette découverte a ouvert un champ de recherche complètement inexploré. En 2008, Didier Raoult découvrira Spoutnik, le premier virus géant capable d’en infecter un autre pour survivre, puis Marseillevirus en 2009.

Didier Raoult, par ailleurs, reçoit des patients du monde entier dans son centre devenu référence mondiale pour la fièvre Q et les maladies de Whipple(1).




Eliane GLUCKMAN, Prix d’Honneur

Eliane Gluckman, Prix d'Honneur 2010

Eliane Gluckman est spécialiste de la greffe des cellules souches du sang (cellule souches hématopoïétiques).

Au cours de sa carrière elle a côtoyé les grands de l’hématologie et de l’immunité - externe auprès de Georges Mathé, qui vient de disparaître, interne chez Jean Bernard, accueillie par Jean Dausset -, cette scientifique de l’hôpital Saint-Louis de Paris a su se faire un nom dans la recherche sur la transplantation, mais aussi dans l’étude du cordon ombilical.

C’est dans son service à l’hôpital Saint Louis et sous sa direction qu’a été effectuée la première greffe mondiale de sang de cordon ombilical en 1987.




Denis DUBOULE, Prix International

Denis Duboule, Prix International 2010

Spécialiste mondial de la génétique du développement, Denis Duboule est l’un des pionniers de la recherche sur les gènes "HOX" également appelés "gènes architectes" qui préfigurent la mise en place des membres et des organes chez les vertébrés.

Sa découverte des gènes "HOX" a permis le développement d’un domaine de recherche particulièrement actif depuis.

Denis Duboule dirige le projet SystemsHox.ch, commun à l’université de Genève et à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et est membre, en France, de l’Académie des sciences depuis 2005.








Quatre autres prix, les Prix Recherche et les Prix Innovation seront décernés à :

  • Jamel CHELLY, directeur du laboratoire de génétique et de physiologie des retards mentaux de l’Institut Cochin
  • Naomi TAYLOR, immunologiste à l’Institut de génétique moléculaire de Montpellier
  • Dominique DONNET-KAMEL, responsable des liens entre les associations de malade et l’Inserm
  • Boris MATROT, ingénieur responsable de la plateforme phénopups (qui permet d’étudier de manière non invasive et simultanément les fonctions vitales des souriceaux) au sein de l’Unité Inserm 676 à l’hôpital Robert-Debré


Des chercheurs de renommée internationale récompensés par la plus haute distinction de l’Inserm depuis 10 ans
2000 : ARNOLD MUNNICH pour ses travaux sur les maladies génétiques de l’enfant
2001 : YVES AGID pour ses travaux sur les mécanismes et les conséquences de la neurodégénérescence
2002 : MONIQUE CAPRON pour ses travaux en immunoparasitologie et en allergologie
2003 : MIROSLAV RADMAN pour ses travaux sur la réparation de l’ADN, la mutagenèse et l’évolution des espèces
2004 : JEAN-MARC EGLY pour ses travaux sur le facteur TFIIH impliqué dans la transcription et la réparation de l’ADN
2005 : BERNARD MALISSEN pour ses travaux sur les molécules impliquées dans la reconnaissance des antigènes par les lymphocytes T
2006 : PIERRE CORVOL pour ses travaux sur la compréhension de l’hypertension artérielle et des pathologies vasculaires
2007 : CHRISTINE PETIT pour ses travaux sur la physiopathologie moléculaire du système auditif
2008 : ALAIN FISCHER pour ses travaux de thérapie génique de certains déficits immunitaires
2009 : YEHEZKEL BEN-ARI pour ses travaux sur l’épilepsie et la maturation cérébrale


(1) Maladie infectieuse rare due à la bactérie Tropheryma whippelii. Elle se présente comme une maladie digestive ou systémique.


Retour à la liste des communiqués de la thématique

En savoir plus

Contact presse pour demande d’interviews et/ou de photos

Priscille Rivière
Tél. : 01 44 23 60 97

^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Google+ Linkedin Viadeo Twitter Facebook