Côté médias

Retrouvez les chercheurs de l'Inserm et les événements qui font l'actualité dans une sélection d'articles de presse, d'émissions radio et télé



Mécanismes du cerveau : peut-on apprendre à être optimiste ?

Stefano Palminteri, lauréat du programme ATIP-Avenir (Laboratoire de neurosciences cognitives, Inserm/ENS), était l'invité de Votre santé m'intéresse, présenté par Alain Ducardonnet.



Grand entretien avec Yves Lévy

Yves Lévy étaient l'invité de La Méthode scientifique, présentée par Nicolas Martin.


france 3

Des recherches en cours pour mieux traiter l'hyperactivité de l'enfant

Le centre de recherches en neurosciences de Lyon (Inserm)  conduit actuellement une étude pour trouver des alternatives aux traitements médicamenteux dans ce type d'affection.


bfm tv

Manger 5 fruits et légumes par jour, faire du sport : ces campagnes sont-elles efficaces ?

Laurent Fleury, responsable du pôle Expertises collectives de l'Inserm, était l'invité de Votre santé m'intéresse, présenté par Alain Ducardonnet.


bfm tv

Etude ELFE : Des bébés en bonne santé ?

Blandine de Lauzon-Guillain, épidémiologiste à l'Inserm (Villejuif), était l'invitée de Votre santé m'intéresse, présenté par Alain Ducardonnet.



D'où vient l'optimisme ?

Enfin un objet d'étude réjouissant : l'optimisme. Des chercheurs viennent d'expliquer ce phénomène et de le repérer dans notre cerveau.



Le manque de sommeil a-t-il des impacts sur le cerveau des adolescents ?

Jean-Luc Martinot, pédopsychiatre et directeur de recherche à l'Inserm, était l'invité de Votre santé m'intéresse, présenté par Alain Ducardonnet.



La cachette du virus du sida enfin détectée

Des chercheurs français viennent d’identifier un marqueur spécifique aux cellules dormantes abritant le VIH. 



Des chercheurs alertent sur la prise d'ibuprofène pendant la grossesse

Selon une étude de l'Inserm, l'ibuprofène, anti-douleur très répandu, serait susceptible d’entraîner des perturbations du système hormonal de l'appareil génital du fœtus masculin.



Premiers résultats pour une étude qui suit les enfants pendant 20 ans

Les chercheurs mobilisés sur la “cohorte ELFE” présentent les premiers résultats d’une étude commencée en 2011… et qui va durer jusqu’en 2031.

^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes