Vieillissement : quand l’âge fait perdre la tête

26 août 2014

Il faut se rendre à l’évidence, nos capacités de mémorisation diminuent avec l’âge ! Toutefois, ce déclin est très hétérogène entre les individus d’un même âge. Vieillissement normal ou pathologique ? Oublis bénins ou prémices d’une démence  liées à l’âge ? Découvrez le nouveau dossier du magazine Science&Santé.

Informations complémentaires

Un trou de mémoire, un visage familier dont le nom nous échappe, un mot sur le bout de la langue, cela arrive à tout le monde. Mais, passé un certain âge, ces oublis inquiètent. Sont-ils les prémices d’une maladie d’Alzheimer ? D’une autre maladie neurodégénérative ? Ou les effets naturels du vieillissement ? Comme tous les organes, notre cerveau vieillit. Science&Santé fait le point sur les connaissances relatives ce phénomène.

Ces  questions seront également abordées lors de la Semaine de la mémoire, organisée du 15 au 20 septembre prochain à Caen, avec le soutien de l’Inserm, et de la journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, le 21, qui devrait se conclure par l’annonce du 4e plan Alzheimer.

Téléchargez le dossier "Vieillissement : quand l’âge fait perdre la tête"

Feuilletez le magazine dans son intégralité

Retour à la liste des actualités "Société"
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes