GrippeNet.fr : participez à la surveillance de l’épidémie de grippe 2015-2016

25 novembre 2015

Cette année encore, les internautes résidant en France métropolitaine peuvent participer à la surveillance de la grippe, de façon anonyme et volontaire, quel que soit leur âge, nationalité ou état de santé. Pour cela, il leur suffit de se connecter sur www.grippenet.fr.

GrippeNet.fr a pour objectif de recueillir des données épidémiologiques sur les syndromes grippaux directement auprès de la population française, grâce à Internet. Lancée en janvier 2012, cette étude a été mise en place par le réseau Sentinelles (unité mixte de recherche Inserm – Université Pierre et Marie Curie) et l’Institut de Veille Sanitaire. Les données recueillies sont utilisées à des fins de recherche, pour mieux comprendre la grippe : étudier les facteurs de risque liés à la maladie, sa diffusion à l’échelle européenne, l’impact de la vaccination ou encore pour connaître le comportement de la population vis-à-vis de la maladie (en particulier le recours au soin).

GrippeNet permet en outre de suivre l’évolution de l’épidémie : les données recueillies grâce à cette étude complète les systèmes de surveillance traditionnels de la grippe, alimentés par des informations collectées dans les cabinets de médecins libéraux et les hôpitaux. GrippeNet apporte notamment des informations relatives aux personnes qui ne consultent pas de services de santé lorsqu’elles sont atteintes par un syndrome grippal. L’hiver dernier, seuls 37% des participants présentant un syndrome grippal ont consulté un médecin.

Pourquoi participer à GrippeNet.fr ?

Participer à GrippeNet.fr permet d’aider à faire progresser la recherche et la surveillance de la grippe. L’étude permet également aux participants d’être les premiers informés de ses résultats, et d’en apprendre davantage sur la grippe.

Pour que les estimations de GrippeNet.fr soient les plus fiables possibles, une participation massive de la population est indispensable : plus les participants sont nombreux et plus il sera possible  d’étudier l’évolution de l’épidémie de grippe dans différentes catégories de population, notamment chez les hommes, les jeunes et les femmes enceintes, sous-représentés lors des saisons passées.

Les apports de la saison 2014-2015
- Le recours aux soins et les facteurs associés à ce recours en cas de syndrome grippal ont été étudiés à partir des données collectées lors de la saison 2014-2015 : 33% des participants présentant un syndrome grippal ont consulté un médecin généraliste et les personnes à risque de complications de grippe sévère n’ont pas consulté plus que les autres participants.
- Les femmes enceintes, personnes à risque de complications liées à la grippe et ciblées par les recommandations vaccinales, ont fait l’objet d’une étude spécifique l’hiver dernier : G-GrippeNet. Elles ont été 153 à participer à l’étude tout au long de la saison 2014-2015. Parmi ces femmes, 39% ont été vaccinées contre la grippe saisonnière.
- L’étude EVAG, dont les résultats ont été publié dans la revue Vaccine, a permis d’évaluer l’opinion surle vaccin antigrippal saisonnier lors de la saison 2012-2013. Parmi les participants, 22% avait une opinion négative,  39% une opinion neutre et 39% une opinion positive.

Comment participer ?

L’étude GrippeNet s’adresse à tous les résidents de France métropolitaine. Chacun peut participer, quels que soient sa nationalité, son âge, son lieu d’habitation et son état de santé (peu sensible aux infections hivernales ou souvent malade en hiver). Nul besoin d’être malade pour participer. Les mineurs ont également la possibilité de participer à l’étude, après accord parental.

Pour s’inscrire, rendez-vous sur www.grippenet.fr.Seule une adresse email est requise.

Après avoir rempli un premier questionnaire, les participants seront invités chaque semaine à remplir un bref formulaire récapitulant les symptômes qu’ils ont eus ou non depuis sa dernière connexion (fièvre, toux…). La connexion des participants au site Internet est sécurisée par un mot de passe personnel. A tout moment les participants peuvent décider de quitter cette étude en le signalant sur le site Internet. Les données, anonymes, sont immédiatement analysées et contribuent en temps réel à la surveillance de la grippe en France. La participation à ce programme ne se substitue évidemment pas à une visite chez son médecin généraliste.

Informations complémentaires

Retour à la liste des actualités "Société"
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes