Alcool et recherche : du laboratoire au malade

12 décembre 2012

Paris - Le 13 décembre 2012, la Mission Inserm Associations organise une rencontre-débat "Alcool et recherche", en collaboration avec Bertrand Nalpas, chercheur spécialiste de l’alcoologie. Ce rendez-vous régulier entre chercheurs et personnes en difficulté avec l’alcool est le résultat de l’implication de six associations d’entraide, réunies depuis 2006 dans un groupe de travail Inserm.

La troisième rencontre-débat "Alcool et recherche", organisée par la Mission Inserm Associations et Bertrand Nalpas, chercheur spécialiste de l’alcoologie, aura lieu le 13 décembre 2012 à l’Hôpital Saint-Louis (Paris). Cette nouvelle rencontre est construite sur le même modèle que les précédentes, visant à promouvoir les échanges entre chercheurs et personnes en difficulté avec l’alcool.

Cette année, les thèmes abordés seront l’impact de l’alcool sur la mémoire, mais aussi sur le poids de la mémoire dans le maintien de l’abstinence, sur la notion de résilience dans le contexte de l’addiction et sur la part de la génétique et de l’environnement dans la consommation abusive d’alcool.

Cette journée sera en outre l’occasion de présenter un projet de recherche original, fruit des réflexions du groupe de travail associatif "Alcool" de l’Inserm. Le groupe de travail a non seulement conçu ce projet, mais il participe aussi à sa réalisation sur le terrain, en collaboration avec Isabelle Boulze, chercheur à Montpellier. L’hypothèse testée par de ce projet est que l’adhésion à une association d’entraide permettrait aux personnes alcooliques de mieux dépasser le sentiment de solitude auquel les personnes en difficulté avec l’alcool sont souvent confrontées. L’adhésion à un groupe d’entraide favoriserait l’évolution de leurs « valeurs interpersonnelles », c’est-à-dire des valeurs qui déterminent leur relation à autrui. La restauration stable des liens sociaux serait alors un facteur favorisant le maintien de l’abstinence dans le temps.

Intervenants

  • Hélène Beaunieux, unité de recherche Inserm-EPHE Université de Caen U1077
  • Marie Anaut, Centre de Recherche en Psychopathologie et Psychologie Clinique (CRPPC - EA 653, Université Lyon 2)
  • Oussama Kebir, centre de psychiatrie et neurosciences, unité Inserm 894 (Paris)
  • Isabelle Boulze, laboratoire Epsylon « Dynamique des capacités humaine et des conduites de santé » (EA4556) de Montpellier
  • Bertrand Nalpas, unité Inserm 1016

ainsi que François Moureau (membre de l’association Alcool Assistance), Jean-Phillipe Anris (Croix Bleue française), Daniel de Saint Riquet (Mouvement Vie Libre) et Dominique Donnet-Kamel (responsable du Service de la Médiation Scientifique et de la Mission Inserm Associations).

Pour en savoir plus,
télécharger la brochure de la rencontre-débat

Retour à la liste des actualités "Société"
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Google+ Linkedin Viadeo Twitter Facebook