Anorexie / boulimie : une protéine bactérienne mise en cause

07 octobre 2014

Une protéine produite par certaines bactéries intestinales qui serait à l’origine des troubles du comportement alimentaire (TCA) tels que l’anorexie mentale, la boulimie, l’hyperphagie. Cette découverte ouvre de nouvelles perspectives de diagnostic et de traitement spécifique.

Les troubles du comportement alimentaire (TCA) tels que l’anorexie mentale, la boulimie, l’hyperphagie touchent environ 5% à 10% de la population générale sans que l’on connaisse les mécanismes biologiques en cause. Des chercheurs de l’Unité Inserm 1073 "Nutrition, inflammation et dysfonction de l’axe intestin-cerveau" (Inserm/Université de Rouen) révèlent l’implication d’une protéine produite par certaines bactéries intestinales qui serait à l’origine de ces troubles. Les anticorps produits par l’organisme contre cette protéine réagissent aussi avec la principale hormone de la satiété en raison d’analogies de structures. Selon les chercheurs, ce mécanisme qui induit des variations de la prise alimentaire pourrait à terme être corrigé.

Ces résultats ont publiés en ligne le 7 octobre dans la revue Translational Psychiatry.

Voir la découverte en vidéo :

Retour à la liste des actualités "Recherche"
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes